Ferme sur le Vieux Chemin de Ligne

À  Saint-Norbert

Depuis 2014 jusqu'en 2019

Sur le rang Nord

Le fermier

     Le fermier de la ferme s'appelle Cédric de son nom et St-Amand de son nom de famille, et il est originairement originaire de Lanoraie, sur une rue en cul-de-sac du côté de la campagne, où il a passé les dix-sept premières années de sa vie.

     Les années de sa vie ont faites ce qu'elles ont l'habitude de faire et elles ont passé et à un moment donné c'était rendu le temps du cégep, ce qui a été principalement fait à Joliette en technique du génie civil. Après ça c'était rendu le temps de l'université, temps qui a été passé à Montréal à l'École Polytechnique de la même ville, pour se terminer en 2011 avec un diplôme d'ingénieur civil.

     Le fermier de la ferme s'est mis à travailler dans un bureau d'ingénieurs à Longueuil, et c'est pas peu dire que c'était pas pire loin et que y'avait pas mal de route à faire parce qu'il venait de s'acheter, avec Roxane sa douce chérie, une vieille maison cent-cinquantenaire jaune à Saint-Norbert, sur une terre argileuse de 12 arpents où passe le ruisseau Bonaventure et qui était cultivée par le voisin agriculteur en échange du déneigement du vieux chemin de ligne qui mène à la maison.

     Ça pas été long qu'il s'est mis à lui trotter en tête des idées de changer d'air et de mode de vie, et la terre argileuse de 12 arpents devait se sentir observée parce qu'il observait intensément qu'est-ce qu'il pourrait ben faire avec elle.

     En tout les cas, il s'est passé une couple d'affaires assez importantes après ça, comme la naissance de bébé fille #1 et une économie ralentie qui mettait à pied ben du monde et qui ne voulait plus engager personne et aussi un besoin grandissant de faire quelque chose d'autre, de mieux peut-être, tellement qu'après quelques mois de chômage, ça s'est décidé et tout a changé et tout a commencé.

     Ça fait qu'au printemps de la douce saison 2014, la Ferme sur le Vieux Chemin de Ligne a été dessinée avec une couple de piquets et de la ficelle puis a été creusée à coups de motoculteur et d'un grand désir de revenir à quelque chose de plus traditionnel, différent mais définitivement pas plus facile que ce qui était et est normalement.

     Et en même temps, y'avait la magnifique opportunité de faire profiter les autres directement des fruits de ce labeur là.


     Et c'est là qu'on en est.

dsc_20151012_161403.jpg

Florence la petite fille et Cédric le fermier et Adèle le bébé fille et Roxane qui prend la photo